Horaires: 9:00 - 19:30 de Lundi à Jeudi - 9:00 - 17:00 Vendredi
(+34) 936 555 888
Infertilité : Cause, symptômes et solutions mask for collage mask for collage
Centre de PMA
Infertilité : Cause, symptômes et solutions
Infertilité : Cause, symptômes et solutions

Infertilité : Cause, symptômes et solutions

Qu'est-ce que l'infertilité selon l'OMS ?

  • L'infertilité est une affection du système reproducteur masculin ou féminin définie par l’impossibilité d’aboutir à une grossesse après 12 mois ou plus de rapports sexuels non protégés réguliers.1
  • L’infertilité touche des millions de personnes en âge de procréer dans le monde et a une incidence sur leur famille et leur communauté. On estime qu’entre 48 millions de couples et 186 millions de personnes sont touchés par l’infertilité dans le monde.
  • Chez l'homme, l’infertilité est le plus souvent causée par des problèmes d’excrétion du liquide séminal, l’absence ou de faibles niveaux de spermatozoïdes, ou encore une anomalie au niveau de la forme et du mouvement des spermatozoïdes.
  • Chez la femme, l’infertilité peut être due à toute une série d’anomalies des ovaires, de l’utérus, des trompes de Fallope et du système endocrinien, entre autres.

Quelles sont les causes de l'infertilité ?

De nombreuses causes peuvent être à l'origine de l'infertilité. Il peut s'agir d'un problème au niveau de l'appareil reproducteur féminin, de l'appareil reproducteur masculin ou d'un mélange des deux. Les éléments suivants peuvent avoir une incidence sur la stérilité.

Facteurs féminins

  • des pathologies tubaires, comme une obstruction des trompes de Fallope, qui sont elles-mêmes dues à des infections sexuellement transmissibles non traitées (IST) ou à des complications d’un avortement à risque, d’une septicémie du post-partum ou d’une chirurgie abdominale/pelvienne ;
  • des pathologies utérines qui peuvent avoir un caractère inflammatoire (comme l’endométriose), congénital (comme un utérus cloisonné) ou bénin (comme les fibromes) ;
  • des pathologies ovariennes, comme le syndrome des ovaires polykystiques et d’autres pathologies folliculaires ;
  • des troubles du système endocrinien responsables de déséquilibres des hormones liées à la reproduction. Le système endocrinien comprend l’hypothalamus et l’hypophyse. Les cancers hypophysaires et l’hypopituitarisme sont des exemples de troubles courants affectant ce système.

Facteurs masculins

  • une obstruction de l’appareil reproducteur causant des dysfonctionnements de l’excrétion du liquide séminal. De tels blocages peuvent se produire dans les conduits qui transportent le liquide séminal (comme les canaux éjaculateurs et les vésicules séminales). Ils sont en général imputables à des lésions ou à des infections des voies génitales.
  • des troubles hormonaux conduisant à des anomalies au niveau des hormones produites par l’hypophyse, l’hypothalamus et les testicules. Les hormones comme la testostérone régulent la production de spermatozoïdes. Les cancers de l’hypophyse ou des testicules sont des exemples de pathologies qui entraînent un déséquilibre hormonal.
  • une incapacité des testicules à produire des spermatozoïdes, par exemple en raison de varicocèles ou de traitements médicaux qui altèrent les cellules productrices de spermatozoïdes (comme la chimiothérapie).
  • une anomalie de la fonction des spermatozoïdes et de leur qualité. Les affections ou les situations qui entraînent des anomalies au niveau de la forme (morphologie) et du mouvement (motilité) des spermatozoïdes ont un effet négatif sur la fécondité. Par exemple, la consommation de stéroïdes anabolisants peut entraîner une anomalie des paramètres spermatiques, comme le nombre et la forme des spermatozoïdes.

Des facteurs environnementaux et liés au mode de vie, comme le tabagisme, la consommation excessive d’alcool et l’obésité, peuvent avoir une incidence sur la fécondité. En outre, l’exposition aux polluants et aux toxines présents dans l’environnement peut avoir un effet toxique direct sur les gamètes (ovules et spermatozoïdes) qui provoque une diminution de leur nombre et nuit à leur qualité, ce qui entraîne l’infertilité

Ces habitudes de vie peuvent également affecter la qualité et la fonction des spermatozoïdes :

  • Consommation de drogues récréatives telles que la marijuana ou la cocaïne
  • Consommation excessive d'alcool
  • Le tabagisme
  • Prise de certains médicaments
  • L'exposition de la région génitale à une chaleur excessive, comme l'utilisation d'un jacuzzi.

Quels sont les symptômes de l'infertilité ?

Un couple est considéré comme infertile s'il n'y a pas de conception :

  • après un an de rapports sexuels non protégés
  • Après 6 mois chez les femmes de plus de 35 ans
  • S'il y a des problèmes connus qui causent l'infertilité

Comment diagnostiquer l'infertilité ?

Pour diagnostiquer l'infertilité, l'homme et la femme doivent être analysés pour répondre à ces questions :

  • La femme ovule-t-elle régulièrement ?
  • L'homme produit-il des spermatozoïdes sains ?
  • L'ovule de la femme et le spermatozoïde de l'homme sont-ils capables de s'unir et de se développer normalement ?
  • Y a-t-il des problèmes d'implantation ?
  • La mère est-elle capable de maintenir la grossesse ?

Consultation médicale pour infertilité :

En premier lieu, le médecin recherche l'existence de facteurs favorisant la baisse de fertilité féminine ou masculine :

  • L'âge des deux partenaires
  • Pour la femme : l'âge de la puberté, la régularité des cycles menstruels, le passé gynécologique (fausses couches, IVG…..) ;
  • le passé médical et chirurgical pouvant avoir un impact sur la fertilité (cryotorchidie, fibrome, salpingite, IST, endométriose par exemple) ;
  • l'existence d'une maladie chronique actuelle (diabète, maladie auto-immune...) ;
  • l'existence d'une maladie génétique ou d'une difficulté à concevoir un enfant chez des parents proches ;
  • le mode de vie :
    • le travail (exposition à des composés toxiques sur la reproduction, comme les solvants organiques, l'exposition à la chaleur, aux pesticides...),
    • l'environnement (produits toxiques à proximité des lieux de vie),
    • le tabagisme,
    • les addictions à des substances (drogues, cannabis, héroïne et alcool) ;
  • la vie sexuelle : date d'arrêt de la contraception et pratiques sexuelles (fréquence et régularité des rapports sexuels, troubles de la libido, troubles de l'érection...)

Chez la Femme

  • Examen clinique avec un examen général, complété d'un examen gynécologique avec frottis du col de l'utérus 
  • Évaluation de l'ovulation. Vous pouvez vérifier si vous ovulez en notant votre température basale. Il s'agit de votre température corporelle matinale. D'autres méthodes de prédiction de l'ovulation utilisent des échantillons d'urine.
  • Analyse hormonale. Des dosages hormonaux (estradiol, progestérone, LH, FSH, prolactine et hormone anti–mullérienne AMH qui est un marqueur de la réserve ovarienne en follicules…) peuvent être recommandés. Certaines hormones augmentent et diminuent à différents moments du cycle mensuel, le médecin indiquera donc le jour pour faire la prise de sang.
  • L'échographie abdomino-pelvienne, en général effectuée par voie endovaginale, permet d'évaluer la réserve ovarienne en follicules et de rechercher certaines causes ovariennes (kyste ovarien, syndrome des ovaires polykystiques...), utérines (fibrome, polypes, malformations...) ou une endométriose.
  • Hystérosalpingographie (hystérographie)  Cet examen radiologique visualise la cavité de l'utérus et les trompes au moyen d'un produit injecté dans l'utérus. Il met en évidence des anomalies de l'utérus (fibrome, polypes, utérus cloisonné...), ou une obstruction des trompes utérines, empêchant la migration de l'ovule dans l'utérus. Il s'effectue en première partie du cycle, après les règles.
  • Hystéroscopie qui consiste à observer l'intérieur de l'utérus au moyen d'une fibre optique introduite dans la cavité utérine.

D'autres examens peuvent être nécessaire selon les résultats des analyses habituelles comme le caryotype,IRM…

Chez l'Homme

  • Analyse du sperme. Un échantillon de sperme est prélevé et analysé en laboratoire. 
    • Numération
    • Mobilité des spermatozoïdes
    • Morphologie des spermatozoïdes
  • Evaluer le liquide éjaculatoire

D'autres tests peuvent être effectués pour vérifier la capacité des spermatozoïdes comme des tests de migration, bilan hormonal…

Comment l'infertilité est-elle traitée ?

Il n'y a pas de régle, les traitements sont déterminés en fonction de :

  • Votre âge
  • Votre état de santé général et vos antécédents médicaux
  • Votre bilan
  • Vos préférences et attentes.

Une fois le diagnostic posé, vous pouvez travailler avec un spécialiste de la fertilité pour trouver le meilleur traitement. La plupart des personnes souffrant d'infertilité sont traitées par des thérapies conventionnelles. Il s'agit notamment d'un traitement médical ou d'une réparation chirurgicale des anomalies de la reproduction. 

Les types de traitements de première intention pour les femmes

  • L'insémination intra-utérine : Cette méthode utilise un petit tube flexible appelé cathéter pour placer des spermatozoïdes spécialement lavés et préparés directement dans l'utérus. Elle peut être utilisée en cas de faible nombre de spermatozoïdes ou de problèmes de glaire cervicale. 
  • Induction de l'ovulation : Il consiste à provoquer l'ovulation avec des médicaments.Ces médicaments aident à réguler le moment de l'ovulation. Ils stimulent la croissance et la libération des ovules matures. Ils peuvent également aider à corriger les problèmes hormonaux qui peuvent affecter la muqueuse utérine
    • Le citrate de clomifène
    • Gonadotrophines ménopausiques humaines. Médicaments contenant de l'hormone folliculo-stimulante (FSH) et de l'hormone lutéinisante (LH)
    • Hormone folliculo-stimulante (FSH)
  • Chirurgie. La chirurgie peut être utilisée pour traiter ou réparer une affection telle que l'obstruction des trompes de Fallope ou l'endométriose. Elle peut être réalisée par laparoscopie. Lors d'une laparoscopie, un petit télescope inséré dans la cavité abdominale ou pelvienne permet au professionnel de la santé de voir les organes internes. Certaines méthodes de traitement de l'infertilité peuvent être réalisées à l'aide d'instruments insérés dans le laparoscope.

Recours à la Procréation Médicalement Assistée (PMA)

Pour certains couples, un traitement plus approfondi est nécessaire. Dans la plupart des cas, le spermatozoïde et l'ovule sont réunis en laboratoire. L'ovule fécondé est ensuite replacé dans l'utérus de la femme où il peut s'implanter et se développer. Bien que les procédures de procréation assistée soient souvent coûteuses, nombre d'entre elles sont utilisées avec succès. 

Il s'agit notamment de

  • La fécondation in vitro (FIV). Il s'agit de prélever les ovules d'une femme et de les féconder en laboratoire avec le sperme du partenaire. L'embryon est ensuite transféré dans l'utérus de la femme par le col de l'utérus.  La FIV est la forme la plus courante de procréation assistée. C'est souvent le traitement de choix pour une femme dont les trompes de Fallope sont bouchées, gravement endommagées ou absentes. La FIV est également utilisée en cas d'infertilité due à l'endométriose ou en cas d'infertilité masculine (intervention d'un donneur). La FIV est parfois utilisée pour traiter les couples souffrant d'une infertilité inexpliquée à long terme et qui n'ont pas réussi à obtenir une grossesse avec d'autres traitements.
  • Injection intracytoplasmique de spermatozoïdes (ICSI). Dans cette procédure, un seul spermatozoïde est injecté directement dans un ovule. Cette méthode est le plus souvent utilisée pour résoudre les problèmes de stérilité masculine.
  • La fécondation in vitro (FIV) avec don d'ovocytes. Les chances qu'un ovule fécondé s'implante sont liées à l'âge de la femme qui a produit l'ovule. Cette technique permet d'utiliser des ovocytes de donneuses jeunes (moins de 34 ans) qui sont fécondés et implantés chez la receveuse souvent âgée entre 40 et 50 ans.
  • La cryoconservation des embryons. Dans cette méthode, les embryons sont congelés pour être transférés à une date ultérieure. Cette méthode est souvent utilisée pour prévenir l'infertilité dans des cas de ménopause précoce familiale.

Les options de traitement de l'infertilité masculine. 

  • Traitement médicamenteux : Certains hommes infertiles ont un problème hormonal qui peut être traité par une thérapie hormonale, comme des déséquilibres hormonaux causés par un problème au niveau de l'hypothalamus, de l'hypophyse et des testicules affectent directement le développement des spermatozoïdes. La thérapie médicamenteuse peut inclure un traitement à la gonadotrophine, des antibiotiques ou d'autres médicaments.
  • Traitement chirurgical : La chirurgie de la stérilité masculine vise à réparer les problèmes anatomiques qui interfèrent avec la production et la maturation des spermatozoïdes, ou l'éjaculation. L'ablation des varices du scrotum (varicocèle) peut parfois améliorer la qualité du sperme.
  • Recours à des techniques de procréation assistée (PMA) :
    • L'insémination artificielle. Il s'agit de placer un grand nombre de spermatozoïdes sains soit à l'ouverture du col de l'utérus, soit directement dans l'utérus de la femme.
    • La fécondation in vitro (FIV)
    • L'ICSI : qui utilise une technique de micro-injection intracytoplasmique de spermatozoïdes. Dans ce traitement, un seul spermatozoïde est injecté dans un ovule. La fécondation a ensuite lieu sous le microscope.

Points clés sur l'infertilité

  • L'infertilité est un problème du système reproducteur de la femme et/ou de l'homme. Un certain nombre de facteurs différents, tant dans le système reproducteur masculin que féminin, peuvent être à l’origine de l’infertilité
  • L'infertilité n'est pas l'apanage des femmes. Dans les couples infertiles, l'origine est féminine dans 30% des cas, masculine dans 30% des cas , l'origine de l'infertilité est double dans 30% des cas et infertilité inexpliquée dans 10% des cas.
  • Le couple est considéré comme infertile si la conception ne se produit pas après un an de rapports sexuels non protégés, après 6 mois chez les femmes de plus de 35 ans, ou s'il y a des problèmes connus qui causent l'infertilité.
  • Dès que vous avez des doutes sur votre fertilité il ne faut pas hésiter à aller voir un gynécologue ou un endrologue spécialistes dans ce domaine.

 

 


 

Contactez-nous

Veuillez remplir tous les champs

Nous respectons la loi sur la protection des données. Vos informations ne sont utilisées que dans le cadre de votre traitement par NatuVitro, STY Health Group SL.

+34
  • Spain (España)+34
  • France+33
  • Italy (Italia)+39
  • United Kingdom+44
  • United States+1
  • Switzerland (Schweiz)+41
  • Germany (Deutschland)+49
  • Afghanistan (‫افغانستان‬‎)+93
  • Albania (Shqipëri)+355
  • Algeria (‫الجزائر‬‎)+213
  • American Samoa+1
  • Andorra+376
  • Angola+244
  • Anguilla+1
  • Antigua and Barbuda+1
  • Argentina+54
  • Armenia (Հայաստան)+374
  • Aruba+297
  • Ascension Island+247
  • Australia+61
  • Austria (Österreich)+43
  • Azerbaijan (Azərbaycan)+994
  • Bahamas+1
  • Bahrain (‫البحرين‬‎)+973
  • Bangladesh (বাংলাদেশ)+880
  • Barbados+1
  • Belarus (Беларусь)+375
  • Belgium (België)+32
  • Belize+501
  • Benin (Bénin)+229
  • Bermuda+1
  • Bhutan (འབྲུག)+975
  • Bolivia+591
  • Bosnia and Herzegovina (Босна и Херцеговина)+387
  • Botswana+267
  • Brazil (Brasil)+55
  • British Indian Ocean Territory+246
  • British Virgin Islands+1
  • Brunei+673
  • Bulgaria (България)+359
  • Burkina Faso+226
  • Burundi (Uburundi)+257
  • Cambodia (កម្ពុជា)+855
  • Cameroon (Cameroun)+237
  • Canada+1
  • Cape Verde (Kabu Verdi)+238
  • Caribbean Netherlands+599
  • Cayman Islands+1
  • Central African Republic (République centrafricaine)+236
  • Chad (Tchad)+235
  • Chile+56
  • China (中国)+86
  • Christmas Island+61
  • Cocos (Keeling) Islands+61
  • Colombia+57
  • Comoros (‫جزر القمر‬‎)+269
  • Congo (DRC) (Jamhuri ya Kidemokrasia ya Kongo)+243
  • Congo (Republic) (Congo-Brazzaville)+242
  • Cook Islands+682
  • Costa Rica+506
  • Côte d’Ivoire+225
  • Croatia (Hrvatska)+385
  • Cuba+53
  • Curaçao+599
  • Cyprus (Κύπρος)+357
  • Czech Republic (Česká republika)+420
  • Denmark (Danmark)+45
  • Djibouti+253
  • Dominica+1
  • Dominican Republic (República Dominicana)+1
  • Ecuador+593
  • Egypt (‫مصر‬‎)+20
  • El Salvador+503
  • Equatorial Guinea (Guinea Ecuatorial)+240
  • Eritrea+291
  • Estonia (Eesti)+372
  • Eswatini+268
  • Ethiopia+251
  • Falkland Islands (Islas Malvinas)+500
  • Faroe Islands (Føroyar)+298
  • Fiji+679
  • Finland (Suomi)+358
  • France+33
  • French Guiana (Guyane française)+594
  • French Polynesia (Polynésie française)+689
  • Gabon+241
  • Gambia+220
  • Georgia (საქართველო)+995
  • Germany (Deutschland)+49
  • Ghana (Gaana)+233
  • Gibraltar+350
  • Greece (Ελλάδα)+30
  • Greenland (Kalaallit Nunaat)+299
  • Grenada+1
  • Guadeloupe+590
  • Guam+1
  • Guatemala+502
  • Guernsey+44
  • Guinea (Guinée)+224
  • Guinea-Bissau (Guiné Bissau)+245
  • Guyana+592
  • Haiti+509
  • Honduras+504
  • Hong Kong (香港)+852
  • Hungary (Magyarország)+36
  • Iceland (Ísland)+354
  • India (भारत)+91
  • Indonesia+62
  • Iran (‫ایران‬‎)+98
  • Iraq (‫العراق‬‎)+964
  • Ireland+353
  • Isle of Man+44
  • Israel (‫ישראל‬‎)+972
  • Italy (Italia)+39
  • Jamaica+1
  • Japan (日本)+81
  • Jersey+44
  • Jordan (‫الأردن‬‎)+962
  • Kazakhstan (Казахстан)+7
  • Kenya+254
  • Kiribati+686
  • Kosovo+383
  • Kuwait (‫الكويت‬‎)+965
  • Kyrgyzstan (Кыргызстан)+996
  • Laos (ລາວ)+856
  • Latvia (Latvija)+371
  • Lebanon (‫لبنان‬‎)+961
  • Lesotho+266
  • Liberia+231
  • Libya (‫ليبيا‬‎)+218
  • Liechtenstein+423
  • Lithuania (Lietuva)+370
  • Luxembourg+352
  • Macau (澳門)+853
  • North Macedonia (Македонија)+389
  • Madagascar (Madagasikara)+261
  • Malawi+265
  • Malaysia+60
  • Maldives+960
  • Mali+223
  • Malta+356
  • Marshall Islands+692
  • Martinique+596
  • Mauritania (‫موريتانيا‬‎)+222
  • Mauritius (Moris)+230
  • Mayotte+262
  • Mexico (México)+52
  • Micronesia+691
  • Moldova (Republica Moldova)+373
  • Monaco+377
  • Mongolia (Монгол)+976
  • Montenegro (Crna Gora)+382
  • Montserrat+1
  • Morocco (‫المغرب‬‎)+212
  • Mozambique (Moçambique)+258
  • Myanmar (Burma) (မြန်မာ)+95
  • Namibia (Namibië)+264
  • Nauru+674
  • Nepal (नेपाल)+977
  • Netherlands (Nederland)+31
  • New Caledonia (Nouvelle-Calédonie)+687
  • New Zealand+64
  • Nicaragua+505
  • Niger (Nijar)+227
  • Nigeria+234
  • Niue+683
  • Norfolk Island+672
  • North Korea (조선 민주주의 인민 공화국)+850
  • Northern Mariana Islands+1
  • Norway (Norge)+47
  • Oman (‫عُمان‬‎)+968
  • Pakistan (‫پاکستان‬‎)+92
  • Palau+680
  • Palestine (‫فلسطين‬‎)+970
  • Panama (Panamá)+507
  • Papua New Guinea+675
  • Paraguay+595
  • Peru (Perú)+51
  • Philippines+63
  • Poland (Polska)+48
  • Portugal+351
  • Puerto Rico+1
  • Qatar (‫قطر‬‎)+974
  • Réunion (La Réunion)+262
  • Romania (România)+40
  • Russia (Россия)+7
  • Rwanda+250
  • Saint Barthélemy+590
  • Saint Helena+290
  • Saint Kitts and Nevis+1
  • Saint Lucia+1
  • Saint Martin (Saint-Martin (partie française))+590
  • Saint Pierre and Miquelon (Saint-Pierre-et-Miquelon)+508
  • Saint Vincent and the Grenadines+1
  • Samoa+685
  • San Marino+378
  • São Tomé and Príncipe (São Tomé e Príncipe)+239
  • Saudi Arabia (‫المملكة العربية السعودية‬‎)+966
  • Senegal (Sénégal)+221
  • Serbia (Србија)+381
  • Seychelles+248
  • Sierra Leone+232
  • Singapore+65
  • Sint Maarten+1
  • Slovakia (Slovensko)+421
  • Slovenia (Slovenija)+386
  • Solomon Islands+677
  • Somalia (Soomaaliya)+252
  • South Africa+27
  • South Korea (대한민국)+82
  • South Sudan (‫جنوب السودان‬‎)+211
  • Spain (España)+34
  • Sri Lanka (ශ්‍රී ලංකාව)+94
  • Sudan (‫السودان‬‎)+249
  • Suriname+597
  • Svalbard and Jan Mayen+47
  • Sweden (Sverige)+46
  • Switzerland (Schweiz)+41
  • Syria (‫سوريا‬‎)+963
  • Taiwan (台灣)+886
  • Tajikistan+992
  • Tanzania+255
  • Thailand (ไทย)+66
  • Timor-Leste+670
  • Togo+228
  • Tokelau+690
  • Tonga+676
  • Trinidad and Tobago+1
  • Tunisia (‫تونس‬‎)+216
  • Turkey (Türkiye)+90
  • Turkmenistan+993
  • Turks and Caicos Islands+1
  • Tuvalu+688
  • U.S. Virgin Islands+1
  • Uganda+256
  • Ukraine (Україна)+380
  • United Arab Emirates (‫الإمارات العربية المتحدة‬‎)+971
  • United Kingdom+44
  • United States+1
  • Uruguay+598
  • Uzbekistan (Oʻzbekiston)+998
  • Vanuatu+678
  • Vatican City (Città del Vaticano)+39
  • Venezuela+58
  • Vietnam (Việt Nam)+84
  • Wallis and Futuna (Wallis-et-Futuna)+681
  • Western Sahara (‫الصحراء الغربية‬‎)+212
  • Yemen (‫اليمن‬‎)+967
  • Zambia+260
  • Zimbabwe+263
  • Åland Islands+358
Emplacement:
Travessera de les Corts, 322
Ville:
08029 Barcelona Espagne
Horaires: 9:00 - 19:30 de Lundi à Jeudi - 9:00 - 17:00 Vendredi
Appeler
Whatsapp
Email
Planifier une consultation
Pré-évaluation
Consulter